15 Mars 2012 : Arsenal : l'émouvant mea culpa d'un Gervinho blessé

Si Arsenal revient en forme ces dernières semaines, il le doit en partie à un Robin Van Persie toujours aussi efficace, à un Alex Song qui tient la baraque, à un Tomas Rosicky qui retrouve son meilleur niveau ou encore à la charnière Thomas Vermaelen-Laurent Koscielny un peu plus inspirée qu’en début de saison. Gervinho (24 ans), en revanche, est aux abonnés absents. Depuis son retour de la CAN, l’ancien Lillois n’est plus aussi tranchant que lors de la première partie de l’exercice.

Il est le premier à en être conscient et il a choisi le média ivoirien Sport-Ivoire pour faire son mea culpa. « Je sors d’une CAN cauchemardesque où on a perdu le trophée de façon inique en finale. Personnellement, j’ai accumulé de la fatigue physique et mentale. Ça n’a pas été facile pour moi émotionnellement. C’est donc normal que j’accuse le coup », a-t-il expliqué, lui qui découvre véritablement le très haut niveau et ses exigences élevées cette année. Un argument que les Gunners entendront mais qui ne vaudra pas bien longtemps au vu des échéances qui les attendent, à savoir une lutte acharnée pour la 4e place de Premier League, qualificative en Ligue des Champions.

L’Éléphant ne s’inquiète pas. Il sent l’heure du rebond approcher. « Je ne suis pas inquiet. Je ne vais pas m’alarmer. Je me réfugie dans le travail. Bientôt, je vais revenir en grande forme. Je vais revenir plus fort que jamais ! », a-t-il assuré. Arsène Wenger, qui l’a protégé en le laissant sur le banc contre Liverpool et Newcastle, n’en attend pas moins de lui. Avec un Gervinho en forme, un Van Persie buteur, un Rosicky inspiré et les flèches Walcott et Oxlade-Chamberlain en pleine bourre, la Ligue des Champions serait sans doute plus qu’accessible pour les hommes du manager alsacien.