26 Mars 2012 : Bordeaux : Tigana n'a pas oublié

Alors qu’il a accepté de prendre les rênes du Shanghai Shenhua, le club chinois où évolue désormais Nicolas Anelka, Jean Tigana n’a vraisemblablement pas encore digéré son expérience à la tête des Girondins de Bordeaux. Sur France 2, l’ancien international français a évoqué des moments difficiles et une vraie déchirure avec un club qui « était tout » pour lui.

« Ce fût des moments pénibles. C’est l’une des raisons pour lesquelles j’ai pris beaucoup de distance avec la France. Pour m’éloigner et essayer d’oublier cette fracture. Parce que pour moi, les Girondins, c’était tout. Sur les neuf titres remportés par les Girondins, j’en ai gagné cinq. Je pensais faire partie de l’histoire. Je pensais que, même si ce n’était pas moi, ma famille au moins méritait un peu de respect. Le temps cicatrisera tout. »