23 Août 2005 : Ca bouge à l'OM !

A 10 jours de la clôture du marché des transferts, l’OM reste, de loin, le club le plus actif en France. En effet, les dirigeants multiplient les pistes et doivent, désormais, faire des choix cruciaux.

Alors que l’arrivée de Christian Gimenez devrait se finaliser d’ici peu, on apprend qu’il n’est pas le premier choix de Jean Fernandez. José Anigo et Pape Diouf souhaiteraient sa venue car elle ne coûterait que peu d’argent au club. Ainsi, cela permettrait d’exaucer la demande de l’entraîneur phocéen : « un joueur par ligne » !

Toutefois, la donne a changé depuis que Pape Diouf sait que Robert Louis-Dreyfus, actionnaire majoritaire du club, serait prêt à réaliser un effort financier pour favoriser une arrivée éventuelle de Djibril Cissé. Dès lors, l’OM va tenter de « saisir l’opportunité », en se faisant prêté l’ancien auxerrois par le récent vainqueur de la ligue des champions. Ce qu’on pensait n’être qu’une rumeur pourrait très bientôt devenir réalité, au grand bonheur des supporters. Des négociations officielles ont même été entamées cette nuit entre les deux clubs. Le club phocéen espère concrétiser ce transfert rapidement, si cela doit se faire.

En attendant l’issue des tractations, les dirigeants explorent de nombreuses pistes en parallèle. Par conséquent, les médias hollandais ont annoncé que l’Ajax Amsterdam a reçu une offre du club marseillais au sujet du milieu offensif, Daniel de Ridder.

En revanche, le PSG a mis un terme aux discussions pour Lorick Cana. L’équipe de la capitale ne veut pas le vendre, et encore moins à son « ennemi ». Dès lors, le milieu défensif argentin, Gaston Esmerado, devrait rapidement débarquer sur la canebière puisque l’accord est déjà conclu entre les clubs, à moins que la piste Ousmane Dabo soit relancée en dernière minute.

Les carences défensives de l’OM effraient Jean Fernandez, qui désire toujours recruter un défenseur, surtout si Abdoulaye Méité venait à être inclus dans la transaction pour Cissé. Les dirigeants rêvent de Philippe Méxès mais cette piste est onéreuse. Toutefois, on sait que l’AS Rome n’a toujours pas versé l’argent du transfert de Mido, donc on peut penser que les dirigeants des 2 camps peuvent trouver un terrain d’entente.

Les prochains jours risquent d’être chaud à Marseille, surtout avec les échéances très importantes qui arrivent à grande vitesse, que ce soit en coupe intertoto ou en championnat !