10 Novembre 2008 : Cavenaghi est-il effrayé par la concurrence à Bordeaux ?

Que va-t-il en advenir de l’aventure de Fernando Cavenaghi à Bordeaux ? La question a le mérite d’être posée notamment après la saga qui a entouré le dossier du joueur cette dernière semaine. Alors qu’il s’est plaint du traitement de faveur qui lui était infligé en Ligue des Champions (voir article) et après que Tottenham ait approché les Girondins pour s’attacher ses services (voir article), voilà le troisième volet concernant l’attaquant argentin.

Pour la réception d’Auxerre samedi soir, comptant pour la 13ème journée de Ligue 1, les protégés de Laurent Blanc accueillaient Auxerre. Si le buteur bordelais s’est illustré en inscrivant un but, son septième cette saison, moins belle a été sa réaction lorsque son coach lui a demandé de venir rejoindre le banc de touche, à vingt minutes de la fin environ.

Sans un regard pour le champion du Monde 98, Fernando Cavenaghi s’en est ensuite pris à un pack d’eau avant de continuer à pester devant les médias. Si Le Président a excusé cette réaction, que peut-on cependant penser d’un tel comportement ?

Trop peu utilisé à son goût, l’ex avant-centre de River Plate laisse aujourd’hui planer le doute sur la poursuite de sa carrière en Gironde. Le fait est pourtant que ce dernier doit faire avec la concurrence et la respecter, à moins que son coup de colère ne traduise une certaine peur d’être relégué à un moindre plan, le secteur offensif bordelais trouvant peu à peu ses marques.

Reste désormais à savoir si les Girondins sont disposés à accéder aux requêtes de l’une de leurs principales forces de frappe offensives ou s’ils feront fi de son caractère, quitte à s’en séparer à l’issue de l’exercice en cours. Rien n’est moins sûr, hormis que Cavenaghi ne sort pas forcément plus propre à la suite de cette affaire.