1 Mai 2009 : Chelsea : Anelka donne son avis sur le possible successeur d'Hiddink

Chelsea n’a pas la main heureuse avec les entraîneurs. Depuis le départ de Mourinho, le club londonien tâtonne, tente, rate, réessaye, mais ne trouve pas la formule parfaite. Ou plutôt il l’a trouvé avec Guus Hidink, mais elle a une date de péremption. À la fin de la saison, le Néerlandais s’en ira retrouver sa sélection russe et abandonnera donc des Blues à qui il a redonné confiance et joie de jouer.

Bien que critiqué après l’option défensive choisie face à Barcelone au Nou Camp, Chelsea est en passe de disputer sa seconde finale de Ligue des Champions consécutive. Mais à l’issue de la saison, il faudra bel et bien s’emparer du brûlant dossier de l’entraîneur. Depuis plusieurs jours, la presse anglaise s’enflamme sur la possible arrivée de Carlo Ancelotti, le coach du Milan AC. D’abord peu crédible, la piste a pris de la consistance avec les déclarations de Galliani et Berlusconi, pour qui l’avenir d’Ancelotti est relativement flou.

Roman Abramovitch pourrait donc confier les clés de son joujou à l’entraîneur italien. Une perspective qui semble plaire à Nicolas Anelka. « Je ne le connais pas, mais je pense que c’est un bon entraîneur. Bien sûr, je serai heureux s’il nous rejoint », a-t-il confié à Setanta Sport. Avec le secret espoir de retrouver l’axe de l’attaque ? L’arrivée d’Hiddink a en effet à nouveau repoussé le Français sur le banc ou sur l’aile droite, loin d’être sa position favorite. S’il apprécie le coach néerlandais, l’international tricolore n’aura pas de mal à accueillir son prochain coach, avec une préférence pour Ancelotti donc.