22 Novembre 2009 : Chelsea : les grands débuts de Gaël Kakuta

Stamford Bridge, 59e minute de la rencontre Chelsea-Wolverhampton. Nicolas Anelka cède sa place à un énigmatique numéro 44. Il s’agit de Gaël Kakuta, le (jeune) homme par lequel le scandale est arrivé. Bien que provisoirement levée par le Tribunal arbitral du sport, une interdiction de recrutement jusqu’à janvier 2011 plane au-dessus de Chelsea, coupable d’avoir débauché de manière illégale le jeune Kakuta, alors au centre de formation de Lens. Le Français est également sanctionné, avec une amende et une suspension de 4 mois.

Profitant de l’appel du TAS, Carlo Ancelotti a pu enfin aligner le prodige de 18 ans, dont les vidéos sur les sites de partage font un tabac. Pour sa première apparition avec l’équipe première de Chelsea, Kakuta n’a pas tremblé, et s’est même attiré les commentaires élogieux de son entraîneur, Carlo Ancelotti. « Il a montré des qualités fantastiques », a-t-il lâché après la rencontre. Le coach des Blues avait déjà repéré le talent du joueur à son arrivée dans le club londonien.

« A cet âge, je n’ai jamais vu un joueur avec son talent », indiquait vendredi Ancelotti. Un talent dont n’aura jamais profité le RC Lens, mais qui pourrait à l’avenir briller avec l’équipe de France. Hier, Kakuta a définitivement lancé sa carrière. Espérons pour lui que ses performances éclipseront la polémique qui entache son transfert douteux...