29 Février 2012 : Didier Drogba fixe des exigences élevées à ses prétendants

L’aventure de Didier Drogba à Chelsea touche à sa fin. Libre de s’engager dans la formation de son choix depuis le 1er janvier, l’inusable attaquant ivoirien de 33 ans ne semblait pas contre prolonger avec les Blues. Mais les exigences salariales de l’ancien Marseillais ont fait fuir la direction du club londonien qui semble aujourd’hui tout faire pour attirer l’attaquant brésilien Hulk dans ses filets.

Il faut dire que Drogba réclame à qui veut le recruter un salaire annuel de 7 M€ net rapporte ce matin le Daily Mail. Cette somme prévaut aussi pour Chelsea. Rien d’étonnant à voir le club dirigé par Roman Abramovitch faire machine arrière. Désormais hors de course, les Blues laissent le champ libre aux clubs désireux de s’offrir les talents de l’Ivoirien. Le tabloïd anglais annonce par ailleurs que le club de Mamadou Niang, Al Sadd a proposé un contrat très intéressant pour Drogba, de l’ordre de 4,8 M€ par an. Une somme bien loin des exigences du joueur et qui a décidé de ne pas donner suite à cette proposition.

Finalement, pour répondre à l’appel d’offres lancé par les représentants de Didier Drogba, il n’y a plus guère que deux options, la première mène en Russie où Guus Hiddink, son ancien coach de Chelsea, souhaiterait le recruter pour Anzhi. Il se murmure qu’une offre avoisinant les 10 M€ nets par an serait envisagée. À un tel tarif, l’Éléphant risque d’être séduit, à moins que le club chinois de Nicolas Anelka, Shanghaï Shanhua, ne vienne surenchérir. Une chose est sûre, à un tel tarif et à 33 ans, l’avenir de Drogba s’éloigne inexorablement de l’Europe occidentale.