14 Octobre 2009 : EdF : un soutien de plus pour Lloris

Lloris ou Mandanda, Mandanda ou Lloris. Cela fait maintenant plusieurs mois que le débat fait rage. Steve Mandanda a longtemps eu les faveurs de Raymond Domenech. Propulsé en Coupe d’Europe plus tôt que Lloris, son expérience plaidait pour lui. Mais ses performances parfois en demi-teinte avec les Bleus ont fait douter le sélectionneur. Dans le même temps, Hugo Lloris était transféré à Lyon. Une opportunité pour se faire remarquer que le jeune niçois ne va pas manquer de saisir. Impressionnant de régularité dans les cages lyonnaises, Hugo obtient la reconnaissance de ses pairs en remportant le trophée UNFP de meilleur gardien de Ligue 1.

Petit à petit, la hiérarchie s’en est retrouvée bousculée. Au point que l’ancien aiglon soit devenu le gardien numéro 1 des Bleus. Mais rien n’est joué entre les deux gardiens et il n’est pas encore acquis que Lloris soit le titulaire à la Coupe du Monde si la France est de la partie. Dans ce sprint final, le Lyonnais vient de recueillir un suffrage supplémentaire. Interrogé par RMC, le portier bordelais Ulrich Ramé a tranché. Selon lui, « Lloris a une longueur d’avance sur Mandanda. Pour entrer dans une compétition comme la Coupe du Monde, le sélectionneur va devoir se positionner sur une hiérarchie. Il le sait » a-t-il confié.

Voilà qui alimentera encore un peu plus un débat qui n’est pas prêt de s’arrêter.