14 Novembre 2008 : Eto'o invite Benzema à le rejoindre

Samuel Eto’o n’a jamais eu la langue dans sa poche, c’est connu. Capable d’incroyables débordements sur le terrain comme dans son langage, le Camerounais est toujours intéressant à écouter. Pourtant, lorsque sont évoqués, dans Aujourd’hui Sport, ses contacts avec le Real l’été dernier, il botte en touche. « Je ne veux pas parler de ça. Cela peut créer des problèmes et générer une situation ambigüe ». Ou comment avouer à demi-mot que ce transfert n’était pas loin d’aboutir.

Il est nettement plus loquace lorsqu’il parle de Karim Benzema. « Très bon joueur. Je veux que les meilleurs viennent ici (à Barcelone). Dans une carrière, il ne faut jamais choisir ce qui est facile. Il faut aller là où on sera heureux. Si Benzema préfère le Barça, qu’il vienne ! Qu’il ne se pose pas de questions ! ». On a donc plus de chance de voir un jour une association Benzema-Eto’o en Catalogne plutôt qu’à Lyon, qui avait tenté de contacter le Camerounais juste avant d’enrôler Frédéric Piquionne.

« J’étais content de savoir qu’un grand club comme Lyon s’intéressait à moi. L’OL veut franchir certains paliers et ses dirigeants se sont renseignés, comme ça, pour savoir. Maintenant, il y a l’éternel problème du salaire... » Le sien étant estimé à 9 millions d’euros annuels, c’est effectivement trop pour les bourses lyonnaises.