28 Février 2008 : FC Seville : Les grands d'Europe s'arrachent le phénomène Capel

L’Espagne du football n’a d’yeux que pour lui en ce moment. Lui, c’est Diego Capel (20 ans) le milieu offensif gauche du FC Séville. Il est la révélation de la saison en Liga, et ses performances n’échappent pas à l’oeil avisé des recruteurs, qui suivent son parcours depuis ses débuts en 2004 avec le club andalou.

Séduit par les qualités de vitesse et de dribbles de celui qui est comparé à José Antonio Reyes (autre produit du club), Arsène Wenger le manager d’Arsenal veut revenir à la charge à la fin de la saison, après la tentative avortée de l’été dernier.

Mais, le technicien français n’est pas seul sur le coup, car le manager de Tottenham Juande Ramos, ex-entraîneur de Séville, étudie également la faisabilité du transfert pour l’été prochain, après l’échec de cet hiver.

Il n’est pas sûr que l’offre des uns et des autres soit acceptée par les dirigeants sévillans,. Cependant, le Barça entend retourner cette projection en sa faveur. La nouvelle est venue du programme sportif de télévision « El Rondo », lors duquel Roberto Gómez a indiqué que le nom de Capel était inscrit sur les tablettes du club catalan pour le compte de la saison prochaine. Le fait que la clause de cession du jeune joueur soit fixée à 12 M€ rend le dossier un peu plus accessible pour les nombreux prétendants auxquels on pourrait intégrer la Juventus Turin.

L’éclosion du joueur arrive à point nommée, car il postule désormais pour une place dans le groupe que va concocter Luis Aragones pour la phase finale de l’Euro au mois de juin prochain. Si jamais le joueur est retenu pour cette compétition, le Barça pourrait essayer de conclure le transfert avant son départ, car son émergence lors du tournoi pourrait compliquer la donne.

Pour cela, le club catalan compte sur le passé Blaugrana de Capel pour s’attirer ses faveurs. Lors de la saison 2000-2001, Capel faisait partie de l’équipe minime du Barça qu’il a intégrée sur recommandation des recruteurs du club, qui l’avaient déniché chez les poussins du modeste club d’Olula FC. Âgé de 12 ans à l’époque, le jeune joueur ne supportera pas l’éloignement avec sa famille ce que confirme son entraîneur de Xavi Llorens son éducateur « Un très bon joueur avec un excellent pied gauche, tel qu’on peut le voir actuellement avec Séville, mais son problème n’était pas en rapport avec le football. Pour lui, vivre sans ses parents était très dur et il n’est pas arrivé à surmonter ce handicap. Avant chaque entraînement, j’allais le consoler parce qu’il pleurait souvent. Une fois sur le terrain de jeu, tout allait mieux et on pouvait le voir s’amuser vraiment. Mais au retour à la Masia, il ne supportait pas l’éloignement familial ». Face à cette situation, il décida de mettre un terme à l’aventure et de retourner chez lui.

Les données n’étant plus les mêmes aujourd’hui, le Barça espère récupérer son bien, quitte à mettre le prix qu’il faut. Avant cela, il faudra convaincre Séville, qui n’en fera pas uniquement une affaire d’argent.