2 Décembre 2011 : Info FM : l'OL privé de son prodige brésilien Fernando par un point de règlement de la FIFA ?

« Celui qui me fait le plus galérer ? Le petit Brésilien, là. Il est petit, passe partout et va très vite ». Ces mots signés Mahamadou Diarra (30 ans), plusieurs titres de champion avec l’Olympique Lyonnais et le Real Madrid, en disent long sur le talent pur et les qualités de Fernando Amorim. Ce jeune milieu offensif brésilien de 16 ans, dont nous vous avons déjà parlé à plusieurs reprises sur Foot Mercato, a paraphé un contrat avec les Gones en fin de mercato estival. Un très joli coup pour les Rhodaniens.

Seulement, si la FIFA reconnaît ce bail, elle refuse pour l’instant de l’homologuer officiellement. Raison pour laquelle l’OL n’a pas encore énormément communiqué autour de cette belle opération. L’institution prétexte que l’Auriverde n’est pas responsable légalement. Or, au regard de la justice, cet argument est infondé puisqu’il s’est fait émanciper dans les règles, au Brésil. Il est donc logiquement maître de son destin, mais la FIFA fait traîner l’affaire en longueur, prenant le risque d’être déboutée devant un tribunal civil et que cette décision fasse jurisprudence.

En attendant que la FIFA livre son verdict final (prévu pour la fin de l’année), Fernando Amorim, qui s’est entraîné depuis sa signature avec le groupe Pro 2 de l’OL, est rentré ces derniers jours au Brésil. Il espère que cette affaire se dénouera rapidement et heureusement. Lyon aussi, car, selon nos informations, plusieurs clubs dont la Juventus Turin, Manchester City et Santos, surveillent attentivement le dossier et pourraient envisager de passer à l’action pour profiter des contretemps lyonnais...