11 Décembre 2011 : Info FM, Fousseyni Cissé : « Une finale de Coupe de la Ligue avec Le Mans, ça serait génial »

Mal en point en championnat, Le Mans connait une saison compliquée. Mais dans une Ligue 2 toujours plus resserrée, tout est encore possible et le suspense bat son plein. Comment expliquer les difficultés sarthoises ? Contacté par nos soins, Fousseyni Cissé apporte quelques éléments de réponse : « On a eu une nouvelle équipe, avec beaucoup de départs et pas trop d’arrivées. C’est une équipe jeune, en construction. Après, on ne peut pas dire que la jeunesse soit la principale cause de nos difficultés. Mais c’est vrai qu’on a pas mal de joueurs qui n’avaient pas évolué en professionnel, il a donc fallu trouver les automatismes, les repères, apprendre à se connaître. Là, on ne va pas parler de maintien, c’est trop tôt. La saison est longue, on verra donc avant la trêve où on en est ».

En revanche, si les pensionnaires de la MMArena sont à la peine en Ligue 2, ils régalent en Coupe de la Ligue, eux qui rencontreront Lorient en quarts de finale après avoir éliminé Rennes au tour précédent. Un bel exploit qui peut donner quelques ambitions au Mans, désormais à deux matches du Stade de France : « C’est grandiose d’éliminer Rennes, c’est quand même l’un des clubs qui marchent le mieux en Ligue 1. Le Stade de France, on y pense un peu. Jouer une demi-finale ou une finale, c’est un truc génial dans une carrière. Donc oui, on y pense un peu. Ça serait bien de faire une demi-finale ou pourquoi pas une finale. On joue tous nos matches à fond, que ce soit en Coupe de la Ligue ou en championnat. On va faire le maximum ».

En tout cas, une chose est sûre, Fousseyni Cissé ne manque pas de prétendants. En effet, quelques clubs de Ligue 1 suivent de près les prestations de l’attaquant manceau : « Oui, je suis au courant. Mes conseillers s’en occupent. Pour l’instant, il n’y a rien de concret. Des clubs me suivent, se renseignent, mais rien de plus. Après, je suis plus préoccupé par la situation de mon club. On verra comment ça se passe en fin de saison. Là, je pense à faire de bonnes choses avec Le Mans. Je ne peux pas non plus dire qu’un départ est impossible. S’il se se passe quelque chose cet hiver, on verra. Mais ce que je veux, c’est aider mon équipe à s’en sortir ». Priorité à l’équipe avant l’intérêt personnel donc.