15 Décembre 2011 : La Liga adopte une mesure révolutionnaire et fait trembler les clubs !

Paralysée par une grève, la Liga espagnole avait dû reporter la première journée de son championnat. Si depuis le mouvement social décidé par l’AFE (l’association des footballeurs espagnols) a pris fin, les joueurs ibériques viennent de décrocher un beau succès dans leur combat qui les oppose à leurs clubs. En effet, afin de lutter contre les salaires impayés, l’AFE vient de rendre officiel un accord obtenu avec la LFP.

À partir d’aujourd’hui, jeudi 15 décembre, tout joueur n’ayant pas été payé depuis trois mois ou plus pourra résilier son contrat quand bon lui voudra afin de trouver une autre équipe. Une première qui pourrait donc être synonyme de mercato hivernal agité de l’autre côté des Pyrénées. Précisons toutefois que tout joueur souhaitant appliquer cette mesure devra dans un premier temps saisir la Comisión Paritaria. Si celle-ci constate qu’un impayé de trois mois (ou plus) existe vraiment, elle donnera son bon de résiliation qui ne sera effectif toutefois que dans un délai de dix jours ouvrables.

À noter cependant qu’aucune demande de résiliation ne sera prise en compte lors des dix dernières journées de championnat. Mais ce n’est pas tout. En plus de cette mesure, les clubs concernés n’auront pas le droit de recruter un joueur pour remplacer celui qui vient de plier bagage. Seuls les éléments évoluant en équipe réserve ou en équipe de jeune seront autorisés à dépanner numériquement tout départ. On ne rigole plus en Liga.