16 Novembre 2009 : La lourde sanction qui plane au-dessus du football belge

Fin octobre, la modeste équipe de Mouscron était menacée de disparition. Actuellement quatorzième du classement de la Jupiler League, la formation entraînée par Miroslav Djukic accuse une dette d’un million d’euros. Un montant conséquent pour ce club qui pourrait bien ne pas pouvoir respecter l’échéancier. Du coup, la fédération belge a brandi la menace du retrait immédiat de tous les points engrangés depuis le début de la saison ainsi qu’un retrait de licence. Des sanctions qui n’ont pas tardé à faire réagir le club.

Contestant ces avertissements, Mouscron risque toutefois de mettre sa fédération ainsi que toutes les autres équipes de la Jupiler League en danger. En effet, la Dernière Heure annonce que face à cette révolte, la FIFA pourrait menacer de suspendre la sélection nationale et les formations du Plat pays de toute compétition internationale.

Si une telle mesure paraît plus que sévère, le quotidien belge précise que la raison de ce possible courroux vient du fait que la plus grande instance du football mondial interdit tout club de saisir la justice pour contester une décision prise par la fédération d’un pays. Un tel cas de figure n’est cependant pas nouveau puisque la FIFA avait déjà demandé des comptes à la fédération portugaise lorsque le club de Gil Vicente avait contesté sa relégation. Mais la situation s’était arrangée. Menacée de boycott par les autres équipes de SuperLiga, Gil Vicente s’était rétracté.

Néanmoins, si le cas Mouscron venait à aller plus loin, nul doute que cela pourrait entraîner de graves conséquences chez certains grands clubs du pays qui, sans coupe d’Europe qui verraient sans doute leurs meilleurs joueurs filer si cette suspension devient effective juste avant l’ouverture du mercato.