25 Septembre 2008 : Le buteur qui risque de chambouler l'attaque des Bleus

Promis, juré, cette fois il est parti pour durer. Depuis 2006, année de son arrivée en Espagne, Florent Sinama-Pongolle (23 ans) s’inscrit dans la durée et sa carrière suit une évolution logique et linéaire. En effet, le natif de Saint-Pierre à la Réunion a fait ses armes dans une équipe de seconde zone de la Liga, le Recreativo Huelva où il réussit à inscrire en deux saisons la bagatelle de 22 buts en 67 matches. Son style attisa les convoitises de plusieurs clubs de Liga comme de Ligue 1, désireuse de posséder un attaquant mobile, vif et technique capable d’évoluer en pointe voire même sur un côté le cas échéant.

Et pourtant, les observateurs ont eu peur pour FSP car son ascension fulgurante fut ralentie par un choix de carrière qui failli s’avérer rédhibitoire. Rappelons qu’avec son compère Anthony Le Tallec (aujourd’hui au Mans), ils dominèrent la planète football en remportant le titre de champion du monde des moins de 17 ans 2001. Deux ans après l’obtention de ce succès, l’attaquant d’origine réunionnaise quitta son club formateur du Havre pour rejoindre à 18 ans les Reds de Liverpool. Mais contrairement à l’adage qui caractérise le club évoluant à Anfield Road, FSP a marché seul comme l’indique ses 4 buts malheureux buts en 37 rencontres de Premier League et son temps de jeu famélique. Son départ vers Blackburn ne laissera pas un souvenir impérissable non plus. Le prometteur attaquant Havrais allait-il tomber dans les oubliettes du football de haut niveau ?



La renaissance du Phénix

Deux saisons pour s’acclimater et une pour exploser. Après avoir retrouvé du temps de jeu et de la confiance au Recreativo Huelva, l’ancien Havrais signait à l’Atlético Madrid. De plus FSP prouve conformément à la mythologie du Phénix qu’on peut toujours renaître de ses cendres. Tapi dans l’ombre du duo Forlan-Kun Aguero, le Français profite de la blessure du premier nommé en LdC la semaine dernière à Eindhoven, pour faire parler la poudre au gré de deux doublés contre son ancien club du Recreativo et Getafe hier soir. Tout en s’octroyant le privilège de voler la vedette au Kun puisque Sinama est à l’heure actuelle le meilleur réalisateur du championnat d’Espagne avec 4 buts. On imagine les maux de tête de Javier Aguirre, le coach des Colchoneros, lorsqu’il devra gérer la concurrence quand Diego Forlan sera opérationnel.

Enfin, s’il continue à aligner les buts à ce rythme, la question de l’equipe de France va inévitablement se poser. Convoqué par Raymond Domenech chez les A’, FSP peut aujourd’hui prétendre légitimement à une place avec les A quand d’autres comme Benzema ne parviennent pas à s’imposer en bleu. Les réponses ne tarderont pas car à la mi-octobre se profile le match contre la Roumanie.