8 Janvier 2012 : Liga : les bonnes affaires du mercato hivernal (3/3)

Raul Albiol (26 ans/défenseur/Real Madrid)

Il est loin le temps où Raul Albiol se montrait à son avantage sous les couleurs de Valence. Longtemps considéré comme étant l’un des meilleurs défenseurs centraux en Espagne, le joueur désormais au Real Madrid ne jouit plus de la même cote. Il faut dire que l’international ibérique doit se contenter de jouer les utilités chez les Merengues, n’entrant en jeu que pour pallier à d’éventuelles défections de la part des titulaires madrilènes. À 26 ans, le joueur de la Roja ne peut néanmoins plus se contenter d’un tel rôle, et un départ pourrait être d’actualité. Si José Mourinho souhaite conserver tout son groupe, l’intérêt de Manchester City pourrait changer la donne. Reste que le défenseur n’aura peut-être pas un plus grand champ d’expression chez les Citizens.

Daniel Parejo (22 ans/milieu de terrain/Valence)

Recruté cet été par Valence contre un chèque de 6 M€, Daniel Parejo avait a priori tout du joli coup pour le club ché. Auteur de belles prestations avec Getafe les saisons précédentes (9 buts inscrits en l’espace de 44 matches), le milieu de terrain arrivait à Mestalla avec le plein d’ambition, bien décidé à confirmer dans un club de plus grand standing. Mais l’histoire ne se passe pas comme prévu, et le meneur de jeu ne parvient pas à s’imposer. Avec seulement 5 apparitions en Liga, le joueur n’est pas au mieux à Valence. Et pourtant, nul doute qu’il rendrait de fiers services à bien des clubs.

Alvaro Morata (19 ans/attaquant/Real Madrid)

Être au Real Madrid est une chose, jouer chez les Merengues en est une autre. Malheureusement pour lui, Alvaro Morata l’apprend à ses dépens. En effet, pur produit du centre de formation madrilène, le jeune attaquant peine à se faire une place au sein de l’effectif de la Casa Blanca. Devant jouer des coudes avec Karim Benzema et Gonzalo Higuain, le buteur ne parvient bien évidemment pas à soutenir la comparaison, et doit donc se contenter de la réserve. N’ayant pas disputé la moindre minute de jeu avec l’équipe première durant cet exercice, l’avant-centre est dans une impasse. À moins qu’un club lui tende les bras pour le relancer.

Dans le même thème :

Liga : les bonnes affaires du mercato hivernal (2/3)