19 Juillet 2008 : Ligue 1 : les dossiers chauds du mercato estival, épisode 14

Consacrée la semaine dernière aux Toulousains Achille Emana et Jérémy Mathieu, notre rubrique hebdomadaire fait place aujourd’hui aux Lyonnais Sidney Govou et Juninho Pernambucano.

Sidney Govou (28 ans, OL, FRA, attaquant, valeur estimée 7 M€)

Est-ce que le choix de Grégory Coupet de quitter l’Olympique Lyonnais a-t-il convaincu Sidney Govou autre ancien de l’équipe de donner une trajectoire différente à sa carrière, après pratiquement 12 ans passés dans son club formateur ?

En tout cas, rien ne devait être décidé pour l’international français avant la fin de l’Euro, c’est ce que nous a confié son agent il y a quelques semaines « Choisir, c’est renoncer. Sydney va disputer la première grande compétition de sa carrière en tant que joueur sélectionné dès le départ, et non à cause des forfaits. C’est donc très important pour lui de rester concentré sur cette échéance. Raison pour laquelle rien ne sera décidé avant la fin de cette compétition pour l’équipe de France »

Le Championnat d’Europe austro-suisse est terminé depuis déjà quelques temps, et pourtant Sidney Govou est toujours Lyonnais

Sous contrat jusqu’en 2010 avec le club rhodanien, l’attaquant français pour lequel l’intérêt du PSG a été évoqué il y a quelques jours, ne rejoindra pas le club de la capitale, qui a obtenu la signature de Ludovic Giuly.

Deux pistes restent néanmoins pour le joueur qui s’est distingué lors de l’exercice dernier, alors que la concurrence de Kader Keita devait le pousser indubitablement vers la sortie. Claude Puel le nouvel entraîneur des septuples Champions de France a émis le souhait de le garder. Même si l’international français est flatté par la démarche, il n’est plus très motivé par la perspective de briguer un huitième titre consécutif.

Intéressé par le joueur, Portsmouth dont la priorité était l’attaquant de Chelsea Shaun Wright-Phillips pourrait finalement activer le dossier Govou. Luis Felipe Scolari le nouvel entraîneur des Blues ayant confirmé à l’international anglais qu’il comptait sur lui, ce dernier a renoncé à son départ de Stamford Bridge.

Selon France Football, Govou aurait pris des renseignements auprès de Lassana Diarra, qui l’aurait rassuré sur l’organisation du club anglais et son ambition. Cela suffira-t-il à le convaincre ?

En tout cas, les Pompeys ont des arguments à faire valoir. En quittant Arsenal, Lassana Diarra avait par exemple doublé son salaire.

Juninho Pernambucano (33 ans, OL, BRE, milieu de terrain, valeur estimée 3 M€)

Avec Sidney Govou, Juninho fait partie des deux joueurs présents dans l’effectif de l’Olympique Lyonnais pouvant se targuer d’avoir remporté les sept titres de Champion de France.

Leader technique et charismatique de l’équipe rhodanienne depuis quelques années, la fin de carrière du milieu offensif Lyonnais se dessinait naturellement sous les couleurs de sa formation.

Mais ça, c’était avant que le magicien du coup franc ne voie débarquer une pléiade de talentueux milieux de terrain (Ederson, Pjanic, Makoun) qui pourraient remettre en cause son hégémonie.

Depuis le début de la préparation de la nouvelle saison avec l’équipe lyonnaise, l’ex-international brésilien n’a cessé d’entretenir le mystère sur son avenir « J’ai envie de continuer, mais on ne sait jamais. Tout peut arriver d’ici au 31 août »

Le Qatar, le Japon, telles sont les destinations proposant un exil doré à l’artiste « J’ai des propositions du Qatar et du Japon. En tous les cas, je n’irais pas à Liverpool ». Le Brésilien indique par ailleurs qu’il bénéficie de la confiance présidentielle « Le président souhaite que je reste. Je vais me préparer pour jouer, pour aider l’équipe à continuer de gagner et si possible être décisif sur les matches importants comme depuis plusieurs saisons »

Même si une surprise n’est pas à exclure d’ici la fin du mercato, la tendance envisageable côté lyonnais veut que le capitaine bénéficie d’un traitement sur mesure, à l’image de celui de Claude Makélélé à Chelsea la saison dernière. En s’économisant des rencontres sans saveur et sans enjeu véritable, Juninho pourrait être de sortie pour les grands rendez-vous, là où seuls les joueurs de sa dimension font la différence.

D’autre part, le meilleur joueur Lyonnais de ces dernières années bénéficie encore d’un contrat royal (4,5 millions € par an, droits d’image compris) de deux saisons, et auquel il serait difficile de renoncer

À lire dans la même série :

Ligue 1 : les dossiers chauds du mercato, épisode 1

Ligue 1 : les dossiers chauds du mercato, épisode 2

Ligue 1 : Les dossiers chauds du mercato estival, épisode 3

Ligue 1 : Les dossiers chauds du mercato estival, épisode 4

Ligue 1 : les dossiers chauds du mercato estival, épisode 5

Ligue 1 : les dossiers chauds du mercato estival, épisode 6

Ligue 1 : les dossiers chauds du mercato estival, épisode 7

Ligue 1 : les dossiers chauds du mercato estival, épisode 8

Ligue 1 : les dossiers chauds du mercato estival, épisode 9

Ligue 1 : les dossiers chauds du mercato estival épisode 10

Ligue 1 : les dossiers chauds du mercato estival épisode 11

Ligue 1 : les dossiers chauds du mercato estival épisode 12

Ligue 1 : les dossiers chauds du mercato estival, épisode 13