11 Novembre 2006 : Lyon en panne d'attaquants veut recruter !

On peut dominer la Ligue 1 et avoir le meilleur effectif de France et avoir des soucis d’effectif ! Gerard Houiller vient de perdre en quelques semaines ces deux principaux atouts offensifs.

Fred blessé qui ne reviendra que le mois prochain, Karim Benzema avait réussi un joli intérim, se payant même le luxe d’être retenu par Raymond Domenech dans le groupe France. Mais hier soir en match avancé de championnat, l’espoir lyonnais se blesse, verdict, 6 à 8 semaines d’arrêt pour une déchirure à la cuisse gauche. Sans compter sur l’absence de Sidney Govou lui aussi blessé hier et qui sera absent trois bonnes semaines. De quoi alarmer un Gérard Houiller plus qu’inquiet, interrogé par l’Equipe « On va voir quelle est l’étendue des dégâts. Mais on voit bien que pour aller le plus haut possible, il faut un effectif important. Prendre un attaquant en plus me semble nécessaire. La question de l’attaquant va devenir une priorité pour Jean-Michel Aulas, je pense. Il faut anticiper. Là, ça commence à faire beaucoup » avant de souligner un facteur important en vu du recrutement de ce fameux renfort offensif : « Le contexte nous y oblige. Mais pour l’instant, nous n’avons ni nom ni piste. Quoi qu’il en soit, il faudrait évidemment trouver un joueur n’ayant pas encore participé à la Ligue des champions ».

Dès lors, peu de pistes subsistent actuellement en Europe. Citons pèle mêle David Trezeguet qui se morfond à la Juventus ou encore le talentueux Gonzalo Higuain fortement préssenti pour rejoindre l’Europe lors du prochain mercato. Mais si un éventuel renfort offensif devait venir avant le prochain mercato, il ne pourrait s’agir que d’un attaquant évoluant en France. John Utaka faisait parti des pistes lyonnaises estivales mais pas sur que Rennes accepte de le libérer...

Reste la solution interne, John Carew et Sylvain Wiltord sont plus que des remplaçants et bon nombres de clubs français et même européens en feraient volontiers leur attaque. Le jeune Remy commence à pointer le bout de son nez mais parait encore tendre...

Un véritable casse tête s’annonce donc pour l’OL...