17 Mars 2012 : Man Utd : le bilan sans concession dressé par Patrice Evra

« La saison, qui avait commencé avec des rêves d’une finale de Champions League à Munich en mai, s’est terminée par une élimination en mars, sur la pelouse de l’Athletic Bilbao. Comment Bilbao peut-il n’être que 7e de Liga, à 33 points du Real Madrid, vu la façon dont il a balayé United, laissant Ferguson admiratif et sans voix ? C’est un mystère ». Hier, le Daily Telegraph ne prenait pas de pincettes au moment d’évoquer la terrible déroute de Manchester United. Éliminés de la Ligue Europa par l’Athletic Bilbao, les Red Devils n’ont jamais été en mesure de justifier leur statut de favoris dans cette compétition, se faisant balader lors des deux confrontations par les pensionnaires de Liga.

Sortir dès les huitièmes de finale de cette épreuve après avoir été en finale de la Ligue des Champions lors de l’exercice précédent : voilà un drôle de camouflet pour le club mancunien, habitué à jouer les premiers rôles sur la scène européenne. Alors, comment expliquer cette étonnante débâcle ? United a-t-il pris de haut ces compétitions, pensant dérouler sans avoir à forcer son talent ? L’hypothèse de ce péché d’orgueil est en tout cas avancée par Patrice Evra qui, au micro de MUTV, dresse un bilan sans concession :

« On était peut-être trop confiant au moment d’aborder la Ligue des Champions. Peut-être a-t-on pensé qu’on passerait tranquillement, et on a fini par se faire sortir à Bâle. Cette saison européenne a été mauvaise pour nous. On n’a pas mérité notre place en Ligue des Champions, pas plus qu’en Ligue Europa. Mais maintenant, je ne suis pas inquiet pour ce qui est de la Premier League. On est premier, et on veut s’assurer de rester à cette place. On doit donc se concentrer sur le championnat pour sauver notre saison ». Il faut bien avouer que remporter un titre, c’est un beau lot de consolation !