18 Juin 2008 : Milan : Mutu sur le point de griller Eto'o et Drogba

Adrian Mutu n’est pas parvenu à propulser l’Équipe de Roumanie en Quart de Finale de l’Euro. L’attaquant pourra toujours ressasser son penalty manqué contre l’Italie. Ses vacances, mais aussi les rumeurs de transfert qui l’entourent, vont lui changer les idées.

La radio italienne spécialisée dans le football, Radiomercato, annonce que le Milan AC est en négociations avec la Fiorentina pour recruter Mutu. Les Rossoneri vont faire une offre de 10 millions d’euros à la Viola. L’offre inclurait également Massimo Oddo et Dario Simic. Le Roumain a inscrit 17 buts en Série A et 6 en coupe de l’UEFA. Le président de la Fiorentina va s’exprimer à ce sujet dans l’après-midi à l’occasion d’une conférence de presse.

Mutu ne possède pas l’aura d’Eto’o, Adebayor ou Drogba, annoncés à Milan. Mais sa possible venue répond à une logique économique. Le Milan AC a en effet un manque à gagner de 38 millions d’euros, du fait de sa non-qualification en Ligue des Champions. Une première pour le club lombard depuis un long moment et un gros trou dans son budget.

Une logique économique

Adriano Galliani est revenu sur la situation du club dans les colonnes de la Gazzetta dello Sport. « Le club est considéré comme l’un des plus grands et continue de l’être. Berlusconi m’a toujours laissé beaucoup de liberté pour le management du club. Et c’est pour cela que je dis que le choix de ne pas recruter à tout va est le mien. Ce sont des raisons économiques qui nous poussent à agir de la sorte. Je continue de penser que le Milan Ac sera compétitif avec les signatures de Mathieu Flamini et Gianluca Zambrotta ainsi que les retours de prêt de Marco Boriello et Christian Abbiati ».

Galliani semble donc mettre un terme à toutes les rumeurs concernant les attaquants cités précédemment. L’arrivée d’Adrian Mutu reste dans le domaine du possible. 10 millions d’euros constituent une somme raisonnable pour un joueur qui peut engranger une belle plus value.