6 Avril 2007 : Milan AC : Berlusconi soutient Dida

Le président se défend contre les rumeurs rapportées par la Gazetta dello Sport, au lendemain du match nul contre le Bayern. Selon cette source, Silvio Berlusconi très remonté après cette contre-performance à domicile aurait sévèrement critiqué Dida, au point d’envisager son transfert. Pourtant, le puissant personnage italien nie totalement ces accusations, et s’en prend directement au quotidien sportif italien.

Il est vrai que mardi soir, Dida n’a été pas à la hauteur des évènements. En montrant une fébrilité inhabituelle, notamment sur les deux buts du héros de la soirée Van Buyten, il a sérieusement compromis les chances de qualification du Milan AC. Ses erreurs de placement ont placé les Rossoneri dans une mauvaise posture, puisqu’une victoire est impérative au match retour. Silvio Berlusconi n’a que peu apprécié les prestations de Dida, et aurait confié certainement sous le coup de la colère à son numéro deux Adriano Galliani : « Comment peut-on offrir tant d’argent à un gardien de but qui commet tant d’erreurs ? ». Cependant, ces déclarations auraient été créées de toutes pièces par la Gazetta dello Sport. Le président milanais crie aujourd’hui au scandale et a ainsi déclaré : "Je n’échangerai Dida contre personne d’autre.[...] Demandez à mes amis, j’ai dit exactement le contraire de ce que le journal a rapporté".

Alors qui croire dans l’affaire, la presse ou le politicien ? Une chose est sûre, ce scandale a réveillé des tensions du côté de San Siro, puisque plusieurs noms ont été cités pour remplacer Dida, dont Amelia (Livourne), Buruc (Celtic) et surtout Buffon (Juventus)...