8 Mars 2012 : Milan AC : de la friture sur la ligne entre Zlatan et Allegri ?

« Ibra discute Allegri » (Corriere dello Sport), « L’ire d’Ibra » (La Gazzetta dello Sport), « Ibra-Allegri : des étincelles » (Tuttosport). Il suffit de feuilleter la presse sportive italienne pour se rendre compte qu’un malaise couve au Milan AC. À l’issue de la rencontre de mardi soir contre Arsenal à l’Emirates (3-0), Zlatan Ibrahimovic s’en serait pris verbalement à son entraîneur Massimiliano Allegri, remettant en cause ses choix du jour.

« Je ne trouve pas ma place dans le trident offensif. Nous avons joué bien trop bas », a-t-il notamment soufflé. Le coach l’a calmé, lui demandant de prendre sur lui et d’attendre d’en discuter à tête reposée. Le Suédois n’a rien voulu savoir explosant et haussant le ton selon La Gazzetta dello Sport. Le technicien transalpin a fait le dos rond. Il a prévu de s’entretenir avec son groupe pour remettre les choses à plat dans l’après-midi indique le quotidien. Côté rossonero, on tente de minimiser l’incident.

« La situation avec Zlatan est rentrée dans l’ordre, c’est un garçon fantastique, il gagne autant parce qu’il est concentré et concerné. S’est-il emporté ? Je le préfère enragé, car quand il ne l’est pas, il perd en combativité. Entre Allegri et lui, tout va bien », a lâché Adriano Galliani, n° 2 du club lombard pour sauver les apparences. Un tel incident peut arriver au plus haut niveau, surtout lorsque l’on connaît le caractère du Scandinave.

Mais alors que tout le Milan AC semble être à son service pour l’aider à décrocher le Ballon d’Or, le buteur la joue perso, critiquant le système de son coach et l’animation offensive à trois pointes. Était-il simplement sous le coup de la colère après la correction infligée par Arsenal ou y a-t-il un début de fracture entre lui et son coach ? La question est posée. On devrait rapidement en savoir plus...

Dans le même thème :

La thérapie menée par le Milan AC peut-elle enfin décomplexer Ibra en C1 ?