18 Décembre 2011 : Mondial des Clubs : ces révélations qui pourraient animer les futurs mercatos

La finale entre le FC Barcelone et Santos vient de clore une semaine de Mondial des Clubs au Japon. Sept jours durant lesquels plusieurs joueurs, pourtant méconnus (voire inconnus) avant le début de la compétition, se sont particulièrement mis en évidence. On pense notamment aux deux Japonais du Kashiwa Reysol : Hiroki Sakai (21 ans) et Junya Tanaka (24 ans). Le premier latéral droit s’est illustré lors de la demi-finale contre Santos (1-3) en inscrivant un but. Mieux, le natif de Nagano a affiché une envie débordante, multipliant les montées tout en préservant son côté.

Il a même écœuré Neymar, parti terminer la rencontre de l’autre côté du terrain ! Sur la lancée de sa belle saison (13 réalisations en 30 apparitions en J-League), l’attaquant Tanaka a affiché une technique intéressante, trouvant notamment le chemin des filets en quart de finale contre les Australiens d’Auckland (2-0). Avant les Océaniens, les Nippons s’étaient offert le luxe de sortir les Mexicains de Monterrey emmenés par Humberto Suazo et César Delgado. Malgré ce court parcours, Aldo De Nigris (28 ans) a montré de belles choses avec les Rayados (un but et une passe décisive).

Al-Sadd a également montré qu’il possédait certains joueurs intéressants. Malgré la correction subie en demi-finale contre le Barça (4-0), les défenseurs Ibrahim Abdulmajid (21 ans) et Abdullah Koni (32 ans) ont affiché une solidité à souligner dans un onze limité, le second se permettant même de marquer en quart de finale contre l’Espérance Tunis (2-1). Au rayon défenseurs, on citera également les deux compères de Santos Bruno Rodrigo (26 ans), très solide dans l’axe à défaut d’être extrêmement brillant, et Danilo (20 ans), latéral droit offensif très doué balle au pied et buteur en demi-finale qui s’est déjà engagé avec le FC Porto. On pourrait rapidement entendre parler à nouveaux de quelques-uns de ces joueurs...