13 Octobre 2009 : Nemeth, la perle hongroise couvée par Liverpool

Krisztian Nemeth. Cet attaquant hongrois pourrait bien être un jour la tête d’affiche de l’attaque de Liverpool, en lieu et place de Fernando Torres. En attendant, il est régulièrement envoyé en prêt par les dirigeants de la Mersey, qui souhaitent le voir s’aguerrir un peu. Mais c’est avec sa sélection des moins de 20 ans qu’il est en train d’exploser. Auteur de 3 buts en 4 rencontres avant de rencontrer le Ghana en demi-finale, l’attaquant de 20 ans prouve que Liverpool ne s’est pas trompé en misant sur lui.

Formé au sein du club hongrois de MTK, il se faisait signaler lors de sa dix-septième année en inscrivant 12 buts dans le championnat national. Les Reds le débauchent donc pour achever sa formation. D’abord avec l’équipe réserve, avant d’être prêté à Blackpool puis cette saison à l’AEK Athènes. Les années passent et Liverpool l’envoie faire ses armes dans des clubs plus réputés. Et cela fonctionne. En 3 titularisations avec le club grec, il a déjà inscrit 2 buts. Avant de partir rejoindre la sélection hongroise pour la Coupe du Monde en Égypte. « Cette saison est très importante pour moi. Je crois que je suis bien tombé à Athènes, où je peux apprendre beaucoup de choses et améliorer ma technique. J’espère que tout va bien se passer et ensuite, nous verrons comment se passent les choses. Même si j’ai marqué mes premiers buts à l’AEK, ç’a été très facile de me décider à venir en Égypte. C’est énorme de jouer une Coupe du Monde. Pour moi, c’était la priorité et je savais que je voulais venir ici », explique-t-il sur le site de la FIFA.

Nemeth sait bien que des bonnes performances avec l’AEK lui ouvriront les portes de l’équipe première de Liverpool. Rafael Benitez semble fonder de grands espoirs sur le jeune Hongrois, qu’il a incorporé à la préparation d’avant-saison, histoire de le laisser s’inspirer de Fernando Torres. « Je préparais la saison avec l’équipe première de Liverpool et j’ai essayé de suivre le moindre de ses gestes. C’est un joueur tellement fantastique que j’essayais d’apprendre un maximum de choses », dévoile Nemeth. Son explosion au plus haut niveau pourrait condamner à moyen terme David N’Gog, qui se contente de rares apparitions. Il n’y aura surement pas de la place pour deux l’été prochain. Un duel à distance se profile déjà...