22 Juillet 2008 : OL : Baros poussé dehors, Ricardo Oliveira pour le remplacer ?

Très actif dans le recrutement de milieux de terrain (Ederson, Pjanic, Makoun) et de défenseur (Mensah), l’Olympique Lyonnais s’est montré en revanche plus discret concernant le secteur de l’attaque. Après s’être assuré de la présence de Karim Benzema en prolongeant l’international tricolore à prix d’or, l’OL tente de gérer au mieux les cas de Milan Baros et de Fred, deux joueurs de l’effectif dont le septuple champion de France en verrait pas forcément d’un mauvais oeil leur départ.

Information confortée par le nouvel entraîneur des Gones, Claude Puel, qui a demandé à ses dirigeants de prévoir le recrutement d’un attaquant supplémentaire.



Milan Baros, la clé du problème

Problème : pour le moment, Jean-Michel Aulas n’arrive pas à vendre au moins un de ses deux buteurs. Le Tchèque intéresse Bolton, qui a soumis une offre de 5 M€, mais ce dernier n’a toujours pas fait ses valises. Idem pour le Brésilien, pourtant annoncé très proche du Werder Brême. Averti des souhaits de Puel, JMA espère donc pouvoir régler ces deux cas, notamment celui de Baros, afin d’engager la pointure tant attendue.

Interrogé dans l’émission OL System, le patron des Gones a confirmé que la vente de Baros pourrait accélérer les choses en ce sens. « Les choses peuvent évoluer, il pourrait éventuellement partir, a déclaré le président lyonnais. Il avait exprimé le souhait de ne pas revenir mais il est là. Il est le numéro 3 dans la hiérarchie des attaquants ; Fred a dit qu’il voulait rester. Si Milan partait, on pourrait être amenés à tenter l’expérience d’un autre joueur, sachant qu’il nous faut trois attaquants axiaux. On veut aller au bout de nos idées. Si on pense qu’il faut faire plus, on essaiera. S’agira-t-il dans ce cas d’un joueur de très haut niveau ? Oui, si on veut se renforcer, il faudra aller encore plus haut. »



Un nouveau brésilien pour l’OL ?

Si Puel a évoqué un intérêt pour le Monégasque Frédéric Piquionne, il semble que la cellule de recrutement lyonnaise vise un attaquant de niveau supérieur d’autant qu’avec le passeport portugais obtenu par Cris, Lyon peut envisager toutes les pistes y compris celles menant à des extra communautaires. C’est en tout cas l’option que semble privilégier les recruteurs de l’OL car la presse espagnole, et plus particulièrement les médias d’Aragon font état d’un intérêt lyonnais pour Ricardo Oliveira.

Alors que le Paris Saint-Germain souhaitait un prêt payant assorti d’une option d’achat de 14 M€, Saragosse ne lâchera son joueur que contre un chèque de 18 M€. Le site Red Aragon indique que Lyon fait partie des plus sérieux prétendants pour le Brésilien, avec Dortmund et Schalke 04. L’OL pourrait donc profiter d’une puissance financière plus élevée que la formation parisienne pour remporter l’affaire, d’autant qu’avec la présence de Fred, Juninho, Ederson et de Cris, l’ancien Milanais n’aurait pas de problème d’intégration.



Bis repetita pour Govou

Enfin, mis à part la problématique de l’attaque, JMA a annoncé, comme chaque été que Sidney Govou ne devrait pas quitter Tola Vologe. « J’aimerais continuer l’aventure avec Sidney. Claude (Puel), dont l’avis est déterminant, tient beaucoup à Sidney et veut absolument le garder. On va donc faire en sorte qu’il ait envie de continuer. Ce serait bien que l’on réalise avec lui une performance que toute la France applaudirait ».