4 Juin 2009 : OL : le cas Grosso tourne au poker menteur

Annoncé très proche du Bayern Munich et écarté par Claude Puel pour les matches de fin de saison, Fabio Grosso a-t-il encore un avenir à l’Olympique Lyonnais ? A première vue, pas vraiment. Malgré un contrat courant jusqu’en 2011, le champion du monde italien n’est plus en odeur de sainteté auprès de son coach et devrait sans doute être vendu si une belle offre se présente. De plus, les recherches actives pour trouver des latéraux ne laissent pas trop de place au doute sur le futur ménage à venir concernant ce poste-là.

Pourtant, à en croire l’agent du Transalpin, Danilo Caravello, Grosso devrait contre toute attente rester sur les bords du Rhône… et devenir même une des pièces majeures pour la reconquête du titre ! « Je ne suis au courant de rien en ce qui concerne les rumeurs parlant d’un intérêt du Bayern Munich et de la Juventus. Ce que je peux juste dire c’est que Fabio Grosso se sent bien à Lyon. Son club compte encore sur lui et le considère comme un élément de base pour remporter à nouveau le championnat », a-t-il déclaré à Tuttosport.

Info ou intox ? Si les tensions existantes entre le joueur et son entraîneur sont bel et bien présentes, ces propos ressemblent davantage à ceux d’un agent dont le joueur pourrait bien ne plus intéresser les deux formations citées ci-dessus. Quoi qu’il en soit, les prochains jours montreront la tendance car l’OL veut aller vite dans son mercato même si le président Aulas ne compte pas faire des folies et acheter pour acheter. Patience donc.