17 Novembre 2008 : OL : mis en échec, ils sont sur le départ

Instauré par Claude Puel, le turnover règne à l’Olympique Lyonnais. N’hésitant pas à mettre son atout majeur (Benzema) sur le banc, l’entraîneur des septuples champions de France compte bien utiliser toutes les armes qu’il a à disposition. Auteur d’un recrutement plutôt conséquent notamment au milieu de terrain et en défense, l’OL possède un effectif largement capable de lutter sur plusieurs tableaux.

Cependant, certains éléments doivent trouver le temps long. Si tous les joueurs semblent approuver la méthode Puel, quelques-uns font très rarement leur apparition sur le terrain. Très souvent handicapée par de nombreuses blessures, la formation rhodanienne n’a pas encore eu à gérer des caprices de joueur. Seul Jean-Alain Boumsong avait poussé un coup de gueule, mais l’international tricolore a de nouveau été titularisé grâce aux blessures conjuguées de Bodmer et Mensah. Lorsque l’effectif lyonnais sera au complet, reste donc à savoir si certains ne vont pas afficher clairement leurs velléités de départ.



Kader Keita (27 ans, CIV)

Acheté 18 M€, Kader Keita est aujourd’hui très loin du retour sur investissement. Longtemps blessé en ce début de saison, l’Ivoirien ne parvient cependant pas à s’imposer dans le onze type de Puel. L’an passé il n’avait été aligné qu’à 19 reprises comme titulaire. Cette saison il ne l’a été que 4 fois. Pire, pour le choc face à Bordeaux, son entraîneur l’a envoyé en CFA pour disputer un match contre Montpellier. Un sacré désaveu pour le joueur qui reste toutefois silencieux sur son futur. Une chose est sûre, si l’OL venait à le vendre le prix de départ sera bien loin des 18 M€. Joueur par intermittence, l’ancien Lillois paie peut-être son manque de régularité au plus haut niveau.



Miralem Pjanic (18 ans, BOS)

Certes l’international bosniaque n’a que 18 ans et ne pèse pas bien lourd face aux mastodontes d’expérience que sont un Juninho ou un Govou, mais à cet âge, pour progresser il faut jouer. Interrogé sur son faible temps de jeu (300 minutes toutes compétitions confondues), l’ex-Messin se dit satisfait d’évoluer dans un groupe aussi performant. Mais le sera-t-il s’il continue à cirer le banc ? Si l’OL ne voudra certainement pas transférer un joueur dont le potentiel aperçu est intéressant, un prêt dans une formation plus modeste pourrait être à l’étude.



Frédéric Piquionne (29 ans, FRA)

Désiré par Claude Puel, Frédéric Piquionne ne semble pas être venu à Gerland pour avoir du temps de jeu. Lui qui avait failli rejoindre l’OL il y a deux ans avant de signer à l’AS Monaco, le natif de Nouméa est en situation d’échec. Recruté pour 7 M€ environ, l’ancien Rennais ne parvient pas à bouger la hiérarchie de l’attaque. Pourtant, avec un Fred pas vraiment au top de sa forme, Piquionne avait une opportunité intéressante pour devenir le nº 2 derrière Benzema.

Mais le constat est sans appel. Titularisé seulement à trois reprises en neuf apparitions, il n’a pas encore trouvé le chemin des filets. Nice et Lille se sont récemment renseignés sur sa situation. Venu pour franchir un palier, Piquionne est encore très loin de ses objectifs.