8 Septembre 2009 : OM : l'étonnante filiation entre Taye Taiwo et Charley Fomen

Souvenez-vous, en 2004, les recruteurs de l’Olympique de Marseille recrutaient un jeune latéral gauche nigérian de 19 ans, parfaitement inconnu répondant au nom de Taye Taiwo. Quelques semaines après, il était l’une des grandes révélations du championnat du monde des – 20 ans, disputé alors aux Pays-Bas. Défait en finale par l’Argentine, il terminera troisième meilleur joueur du tournoi derrière Lionel Messi et John Obi Mikkel, rien que cela. Utilisé avec parcimonie par l’entraineur de l’époque Philippe Troussier, il se révélera la saison suivante et deviendra rapidement indiscutable à son poste.

S’il n’a toujours pas prolongé avec l’OM, l’international nigérian doit beaucoup au club phocéen, et ne serait sans doute pas parvenu à un tel niveau, tant la direction du club s’est montrée très patient vis-à-vis d’un joueur qui impressionnait autant par son physique que par son absence de culture tactique et de technique. Des lacunes qu’il a comblées avec le temps grâce à son travail réalisé avec les différents staffs qui se sont succédé à l’OM. À tel point que ce dernier est actuellement le meilleur latéral gauche de Ligue 1 et fait parti des tout meilleurs en Europe. Conscients que Taiwo ne restera pas éternellement sur la Canebière, les recruteurs phocéens ont déjà trouvé son successeur au poste de latéral gauche. Le jeune camerounais, Charley Fomen pourrait être l’un des piliers de l’OM d’ici quelques années. Formé au club de la Panthère de Ndé, Fomen est le capitaine de la sélection camerounaise des – 20 ans qui se déroulera d’ici quinze jours en Égypte la coupe du monde des – 20 ans.

Il existe donc une étonnante filiation entre Taiwo et Fomen tant sur les caractéristiques physiques qu’en raison de leur parcours respectif. Espérons pour l’OM que le Camerounais continue de suivre les traces du Nigérian dans les années à venir.