7 Décembre 2011 : OM : Deschamps lorgne du côté des attaquants

Didier Deschamps est un entraîneur heureux. Certes, il a souffert hier soir sur le banc de touche mais l’issue de la rencontre l’a forcément ravi, reléguant aux oubliettes la défaite humiliante au Vélodrome face à l’Olympiakos deux semaines plus tôt. Une période au cours de laquelle l’Olympique de Marseille avait touché le fond. Pour autant, jamais Didier Deschamps n’a envisagé la démission.

« Jamais. Je ne suis pas dans cet état d’esprit. Quand c’est dur, je ne suis pas du genre à dire ‘débrouillez-vous !’. J’ai pris le challenge, je savais qu’il allait être difficile. Même si je ne m’attendais pas à rencontrer autant de difficultés depuis le début de saison. Si j’ai décidé de m’inscrire dans la durée, c’est pour aller de l’avant, même s’il y a eu des moments difficiles », a affirmé l’entraîneur phocéen à RMC. Manque de résultats, problèmes relationnels avec Anigo et clash avec Gignac, rien n’a été épargné à Deschamps ces dernières semaines et aujourd’hui, il peut savourer le redressement entrepris. Mais les prochaines semaines s’annoncent compliqués, notamment en raison de la Coupe d’Afrique des Nations.

« Je vais perdre des joueurs pendant la CAN : André Ayew, peut-être Jordan, Diawara et Kaboré,. En plus, Gignac est blessé. Ça dépendra de nos moyens et de la position où on se trouve au classement. Ça peut durer un mois, puisqu’entre le Sénégal, le Ghana et le Burkina, ce sont des équipes susceptibles d’aller au bout. Ça nous mène jusqu’au 12 février. On regardera si on a encore la possibilité d’accrocher le podium. Le président prendra la décision de prendre un risque ou pas. On regardera dans le secteur offensif. Je regarde un peu mais en ce moment, il y a beaucoup de matches, je n’ai pas trop la tête à ça. Ce sont des attaquants axiaux » , a-t-il expliqué. Depuis plusieurs jours, quelques noms ressortent, dont celui de Pavlyuchenko.

« Pavlyuchenko ? Je ne sais pas où il en est. Le souci, c’est de prendre un joueur qui va faire 4 mois. Est-ce que c’est un prêt ou c’est pour le prendre pour plus longtemps, pour qu’il s’inscrive dans la durée ? C’est difficile », a lancé Deschamps, soucieux de ne pas dévoiler le moindre début de piste. Pour obtenir satisfaction, il sait surtout qu’il devra terminer la première phase en boulet de canon.