14 Mars 2012 : OM : la lourde tâche qui attend Bracigliano...

Si le Brésilien Brandão est couvert de louanges ce matin, il ne faut pas oublier qu’un autre homme a joué un rôle important dans la qualification de l’Olympique de Marseille pour les quarts de finale de la Ligue des Champions. Cet homme c’est bien sûr le capitaine phocéen Steve Mandanda. Auteur d’une incroyable double parade face à Sneijder et Milito (8e, 10e), le portier phocéen s’est également distingué en délivrant la passe décisive qui permit à Brandão d’inscrire le but de la qualification, une première depuis le Brésilien Dida en 2007.

Malheureusement pour Mandanda, le deuxième carton jaune reçu synonyme de carton rouge va le priver du match aller des ¼ de finale. Au moins, puisqu’une commission de discipline va se réunir et pourrait décider d’infliger une suspension supérieure à un match. Dans ses colonnes, le journal Aujourd’hui en France a d’ailleurs parfaitement résumé la rencontre du joueur : « L’Incroyable soirée de Mandanda ». Pour le rempart numéro un de l’OM, c’est un véritable coup dur.

Mais pas pour Gennaro Bracigliano. Arrivé à Marseille l’été dernier, l’ancien Nancéien s’était contenté jusque-là de deux apparitions en coupe de la Ligue et d’une en coupe de France. Obligé de prendre le relais de Mandanda au pied levé, le joueur âgé de 32 ans disputera donc son premier quart de finale de LdC. « On est tous très contents de cette qualification, parce que l’on sait qu’on a réalisé quelque chose de grand. C’est un très beau moment. Ça a été particulier pour moi d’entrer dans les arrêts de jeu. Quand il est sorti, je l’ai croisé et je lui ai dit : “je vais tenter d’arrêter le penalty pour toi.” Je n’ai plus vingt ans, je prends du recul par rapport à ce qui arrive. Il reste encore du temps avant le quart de finale. »

Reste toutefois à savoir comment Bracigliano va préparer ce rendez-vous crucial. Prévues les 27/28 mars et les 3/4 avril, ces rencontres seront précédées de nombreux matches. Cantonné à de rares apparitions depuis le début de la saison, le natif de Forbach sera-t-il mis plus en avant afin qu’il emmagasine du temps de jeu ? Une question à laquelle seuls Deschamps et l’intéressé sauront y répondre.