21 Août 2007 : OM : M' Bami, partira ou ne partira pas ?

A la recherche d’un temps de jeu conséquent pour retrouver sa place de titulaire dans l’équipe nationale du Cameroun, en vue de la CAN 2008, Modeste M’Bami se trouve devant un dilemme. Essayer de s’imposer dans le onze marseillais, où tenter sa chance à l’étranger.

Depuis quelques jours déjà, les clubs anglais de Tottenham et Manchester City lorgnent du côté de la Commanderie, pour essayer d’établir un contact qui permettrait le transfert du milieu défensif camerounais de l’OM, Modeste M’Bami. Les sollicitations d’un joueur attirant souvent d’autres prétendants, aujourd’hui, c’est autour du club arrivé troisième de la Bundesliga, le Werder de Brême, de montrer son intérêt pour le Marseillais.

Malgré les dernières déclarations, fermes, et inflexibles du président de l’OM, Pape Diouf, à la Provence « Nous avons construit un effectif, ce n’est pas pour le défaire », il n’en demeure pas moins que les Citizens, les Spurs, et les Werderaner pourraient très certainement formuler une offre concrète à l’OM, ce qui changerait de façon non négligeable la donne, surtout pour le joueur en question.

Titulaire la saison dernière aux côtés de Lorik Cana, M’Bami se voit relégué sur le banc de touche cette année, avec l’arrivée de Benoît Cheyrou en provenance d’Auxerre.

Les dirigeants Marseillais qui font primer leurs intérêts en prévision des nombreuses compétitions dans lesquelles le club est engagé cette année, n’ont pas du tout l’intention de se séparer du Camerounais. À moins que les offres émanant de l’étranger soient de nature très convaincantes.

Auquel cas, Jacques Faty, barré également en défense centrale par Rodriguez, et Givet, et qui a déjà joué de nombreuses fois au Stade Rennais au poste de milieu défensif, deviendrait une solution de substitution naturelle.

Reste à savoir ce qu’en pense Modeste M’Bami, qui ne s’est pas encore exprimé sur la question.