2 Novembre 2009 : OM : un minot passe de l'ombre à la lumière

Garry Bocaly semble plaire à son coach, Didier Deschamps, lequel l’a titularisé samedi face à Toulouse (1-1), et en raison de la suspension de Bonnart, il devrait même être aligné d’entrée de jeu contre Zürich en Champions League. Non titularisé ces dernières semaines, le défenseur de l’OM sentait monté en lui une certaine frustration, surtout qu’il avait décidé de revenir à Marseille après une belle saison à Montpellier. « J’espère avoir convaincu le coach et mes partenaires, avouait l’international Espoir au Dauphiné.

S’il s’est senti fatigué à l’issue de la rencontre, en raison du manque de rythme, Garry Bocaly en a retenu le positif, même s’il avoue ressentir de « la frustration car nous n’avons pas pu concrétiser nos occasions, a-t-il dit sur un ton rageur. « Nous avons perdu 2 points, c’est une grosse déception ». Pourtant, pour la première fois depuis le début de saison, Bocaly figurait sur la feuille de match. Une vraie délivrance pour le joueur : « Cela a été à la fois un soulagement et une fierté ».

Même satisfaction chez son entraineur, qui déclarait en conférence de presse : « Je voulais que Garry s’habitue au poste, car Bonnart, suite au carton rouge reçu en Suisse, est suspendu pour le match retour face à Zurich (demain soir). Garry a réalisé de bonnes choses. Pour une première, il a montré qu’il avait un gros potentiel et une grosse marge de progression. Les derniers temps, je l’avais vu très à l’aise à l’entraînement. Avec un peu plus de vécu et d’expérience, il devrait encore mieux gérer certaines situations ». Au jeune Marseillais d’en profiter.