28 Avril 2009 : PSG : Kezman n'arrange pas son cas

Blessure diplomatique ou non ? Les deux forfaits de Mateja Kezman face au Havre et à Lyon pour des douleurs au tendon d’Achille gauche ont installé le doute au sein du club de la capitale. Le Serbe ne serait-il pas en train de s’épargner des séjours dégradants sur le banc de touche ? Toujours est-il que la situation ne s’arrange guère pour l’attaquant de 30 ans. Bientôt, le Paris-SG va devoir lever l’option d’achat de 3,5 M€ fixé par Fenerbahçe, comme prévu au moment du prêt.

Aujourd’hui, on ne peut pas dire que le PSG ait réalisé une bonne opération, vu les performances de l’ancien buteur du PSV Eindhoven. C’est surtout un problème pour Paul Le Guen, qui n’apprécie guère ce joueur. Et la réciproque est vraie. Si une certaine incompréhension mutuelle s’est développée entre les deux hommes, il semblerait que celle-ci ait atteint un degré supplémentaire. D’après L’Équipe, Kezman aurait à nouveau fait part de son mécontentement à son entraîneur récemment, lui avouant également sa façon de penser quant à la manière du Breton de gérer ses hommes. Le Serbe, qui a connu sur le banc des coaches tels que Mourinho ou Hiddink, n’a ainsi pas hésité à critiquer Le Guen. Pas la meilleure des manières de se garantir du temps de jeu en cette fin de saison.

Du coup, Kezman est très attentif au sort réservé à son entraîneur, en fin de contrat à l’issue de la saison. Si jamais Le Guen devait quitter le club de la capitale, l’attaquant chercherait à s’imposer à Paris avec son successeur. Dans le cas contraire, il se mettrait en quête d’un nouveau défi. Encore.