17 Février 2012 : PSG : Pastore, la surprise du chef concoctée par Ancelotti ?

Carlo Ancelotti aurait dû être prévenu ou au moins regardé quelques matches de la dernière saison : le Paris Saint-Germain n’est pas réputé pour son efficacité face au but. L’année dernière, Hoarau et Erding ont vendangé un paquet d’occasions, poussant le club francilien à recruter Kevin Gameiro. Mais ce dernier peine à afficher le réalisme d’un grand attaquant. Face à Dijon mercredi, le PSG a encore manqué de nombreuses opportunités, ce qui a le don d’agacer Ancelotti.

« Il nous a dit que ce n’était pas normal d’avoir autant d’occasions et de ne marquer qu’un seul but. Si on peut gagner 5-0, on doit le faire », a raconté au Parisien l’un des joueurs du club de la capitale. Le mécontentement d’Ancelotti pourrait avoir une conséquence pour le choc face à Montpellier dimanche soir. En effet, la dernière séance d’entraînement a prouvé que Javier Pastore était bel et bien prêt et qu’il allait sûrement être aligné d’entrée par Ancelotti. A la place de qui ? Nenê, Ménez ?

Plutôt Gameiro selon Le Parisien. L’entraîneur italien pourrait décider de remettre en place la formation sans pur attaquant qui avait plutôt convaincu face à Toulouse le 14 janvier dernier (victoire 3-1). Nenê, Ménez et Pastore s’étaient relayés aux avant-postes, avec un certain succès. A l’époque, la raison de ce choix était l’absence sur blessure de Gameiro, alors que Hoarau était remplaçant. Cette fois-ci, les deux hommes pourraient se côtoyer sur le banc de touche, pour faire place nette à Javier Pastore.