8 Septembre 2008 : Real Madrid : Schuster prospecte toujours

Le mercato terminé, le Real Madrid compte bien jouer les prolongations. Ou se positionne d’ores et déjà en raison de la future foire aux joueurs hivernale. Habitués à attirer des recrues de renom, les Madrilènes sont loin d’avoir satisfait leurs supporters cette saison. Au grand désarroi de Bernd Schuster.

Depuis l’ouverture du marché des transferts, le technicien allemand réclame à ses dirigeants des renforts supplémentaires pour compléter un effectif peu abondant. Chose que ces derniers se sont refusés à lui accorder, ne permettant qu’à Rafael Van Der Vaart de franchir la porte de la Casa Blanca.

Pourtant, l’ancien milieu de terrain de la Mannschaft garde l’espoir d’augmenter numériquement et qualitativement son effectif, afin de conquérir l’Europe et un nouveau titre national. Pour cela, les doubles champions d’Espagne ont dressé une liste de joueurs susceptibles de rejoindre les Merengues cet hiver, ou l’été prochain.

Une star en janvier ?

Selon le quotidien As, Cristiano Ronaldo, longtemps convoité, n’est plus la priorité absolue du Real Madrid. Le club de la capitale pense d’abord recruter utilement, en renforçant tous les secteurs de jeu. Défensivement, les noms de Daniel Alves (FC Barcelone) et Philippe Lahm (Bayern Munich) ont été évoqués. Si le Brésilien vient de rejoindre la Catalogne il y a seulement quelques semaines, le latéral bavarois pourrait prochainement atterrir sur la péninsule ibérique. Heinze et Marcelo ne donnant pas entière satisfaction à Bernd Schuster, ce dernier tente irrésistiblement de s’attacher les services de son compatriote pour combler les carences défensives de son collectif.

Malgré la présence de Mahamadou Diarra et de Gago dans l’entrejeu, Daniele De Rossi a été également approché par le club de la capitale espagnole. Le récupérateur italien est depuis belle lurette inscrit sur les tablettes du Real, même si son arrivée semble peu probable, tant l’international azzurro a prouvé son attachement pour l’AS Roma.

Reste alors à s’occuper du secteur offensif. À ce titre, les Madrilènes sont prêts à user de leur standing pour enrôler des atouts offensifs de talent. Si David Villa et Cristiano Ronaldo ont été les deux attaquants les plus approchés, les Merengues ne se résignent pas uniquement à ces pistes. Luis Fabiano, avant-centre du FC Séville est dans le viseur de la Casa Blanca, qui si elle n’arrive pas à convaincre le mancunien ou le valencian, se rabattra indubitablement sur le cas de l’international auriverde.

Le cas Podolski

Mais d’ici là, les Madrilènes auront peut-être trouvé des solutions à leurs problèmes. Et l’une d’elles pourrait bien être Lukas Podolski. L’avant-centre du Bayern Munich, barré par Luca Toni et Miroslav Klose, pourrait quitter la Bavière dès le mois de janvier et retrouver Bernd Schuster en Liga. À la recherche d’un temps de jeu conséquent, l’international allemand devrait certainement changer de destination, même si cela n’est pas son objectif prioritaire. « Ce n’est pas le moment de parler de cela. Je suis surtout concentré avec la sélection de mon pays afin de nous qualifier pour la Coupe du Monde 2010 », a-t-il ainsi confié à Marca.

Considéré comme le plus grand club du monde, le Real Madrid semble être tombé cet été dans une parcimonie sans égal. La Casa Blanca rencontre plus de difficultés qu’auparavant pour attirer les grands noms, la faute au développement incessant de ses adversaires européens. Pour revenir sur le devant de la scène, le président Calderon doit recruter juste, à l’image de ses prédécesseurs et ainsi contribuer à la prospérité du club castillan.