27 Janvier 2009 : Real Madrid : une offre inouïe pour Kaka et Benzema

Le Real Madrid est en reconstruction. La récente démission du président Ramon Calderon oblige désormais la Casa Blanca à oeuvrer dans la rapidité en attendant les prochaines élections présidentielles l’été prochain, elles qui ont déjà été avancées d’une année. D’ici-là, le club merengue pourrait bien connaître des gros chamboulements, tant sportivement qu’en coulisse, avent de tenter de reconquérir un nouveau titre en Liga. Car même si la saison est encore longue, l’avance du FC Barcelone est telle que le championnat paraît déjà joué.

Alors déjà, le Real Madrid table sur la saison prochaine. Florentino Pérez ou un autre prétendant élu à la tête de l’entité madrilène, l’un d’entre eux devra de toute évidence user d’une force de persuasion efficace pour bâtir une équipe de stars. Comme à l’époque des Galactiques, alors présidés par... Florentino Pérez. Favori de tous les sondages, l’ex-futur ( ?) homme fort de la capitale espagnole pourrait rapidement enthousiasmer les milliers de socios du club, comme le révèle le quotidien espagnol Sport.

On peut ainsi apprendre que pour le prochain exercice, le Real Madrid a déjà alloué une enveloppe pour certains transferts dont deux risquent d’être rapidement mis à l’ordre du jour. Kakà et Karim Benzema, plus que jamais courtisés, pourraient coûter la modique somme de 120 M€ au total à la direction madrilène. Obligés de recruter des stars, les doubles champions d’Espagne en titre comptent s’attacher les services d’un duo qui risque de s’annoncer explosif, si tant est qu’ils parviennent à intégrer les deux joueurs d’un même coup dans leur effectif.

Car l’affaire se présente en effet délicatement. L’offre pour l’international brésilien devrait avoisiner les 100 M€, alors que son homologue français, estimé à la même valeur par le président Aulas, devrait selon toute vraisemblance approcher les 50 M€. Un chiffre global encore trop gros pour le Real qui tentera inévitablement de faire chuter les prix pour relever la tête à l’avenir. D’autant plus que le club madrilène est criblé de dettes (environ 511 M€).