27 Octobre 2009 : Saviola : le retour en force d'un buteur perdu

Mercato estival 2001. Le FC Barcelone casse sa tirelire pour s’offrir le nouveau talent sud-américain à la mode. Contre la bagatelle de 26 M€, les Catalans décrochent la signature d’un certain Javier Saviola en provenance de River Plate. À l’époque, celui qui se fait appeler El Conejo (le lapin en espagnol, Ndlr) n’a pas encore 20 ans, mais sort de trois belles saisons avec Los Millonarios. Trois années ponctuées par 46 buts en 88 matches de championnat.

Pour sa première année en Catalogne, l’Argentin inscrit 17 réalisations en 36 rencontres de Liga. Un bilan prometteur pour un jeune de 20 ans dont tout le monde se demandait s’il parviendrait à s’adapter au football européen. Malheureusement pour lui, il connaîtra un sort similaire à celui de Riquelme. En 2004, il est en effet prêté à l’AS Monaco après deux saisons durant lesquelles il n’inscrit que 13 et 14 buts. C’est alors que la longue traversée du désert commence.

Passé du statut de grand espoir du football mondial à celui de grande déception, Saviola n’a cessé de faire et de défaire ses valises. Après son périple monégasque (7 buts en 29 matches), il est à nouveau prêté, au FC Séville cette fois-ci. En Andalousie, son compteur but affiche une légère amélioration (9 buts en 29 matches), mais pas suffisamment pour convaincre le club de Nervion de le recruter définitivement. De retour au Barça en 2006, il honorera son contrat jusqu’à son terme.



Le pari gagnant de Benfica

Annoncé comme perdu pour le football, l’international albiceleste s’engage alors à la surprise générale au Real Madrid. Les Merengues n’ont rien dépensé pour le recruter et s’en servent alors pour en faire leur remplaçant de luxe. S’il n’affiche que 6 titularisations en deux saisons passées dans la capitale espagnole, Saviola parvient tout de même à décrocher un titre de champion d’Espagne. Oui, mais voilà. À 27 ans, il n’a plus bénéficié du statut de titulaire dans un club depuis la saison 2004/2005.

C’est alors que Benfica se présente. Désireux de reconquérir une couronne qui les fuit depuis quatre ans, les Aguias de Lisbonne tentent un pari audacieux. En effet, pour relancer ce buteur en perdition, la formation lusitanienne met tout de même 5 M€ sur la table. Une somme qui reste conséquente. Mais quel coup de poker ! En 8 matches de Superliga, l’ancien Millonario a déjà inscrit 4 buts, portant ainsi son total à 9 réalisations en 14 rencontres, toutes compétitions confondues (deux doublés consécutifs face à Everton et au Nacional). El Conejo est de retour aux affaires !