4 Septembre 2009 : Silvio Berlusconi prêt à vendre le Milan AC !

L’AC Milan se trouve peut-être à un tournant de son histoire. Malgré le coup de jeune donné au club (entraîneur plus glamour, recrues moins âgées), le propriétaire du club lombard, Silvio Berlusconi, semble quelque peu lassé de cette fonction. Englué dans des scandales en Italie dûs à son amour du sexe féminin, Berlusconi a beaucoup moins de temps à consacrer à son Milan. S’il continue à croire aux succès et à la renaissance de Ronaldinho, Il Cavaliere s’est un peu détaché de son club, et, selon La Repubblica, il songerait même à le vendre !

Pour cela, il ferait actuellement un tour de table pour dénicher d’éventuels d’investisseurs, même les plus incongrus. Selon le quotidien italien, il aurait même profité de son séjour d’ordre politique en Libye pour proposer au colonel Khadafi d’injecter, à travers des banques libyennes, de l’argent dans le Milan AC ! Un tel évènement pourrait provoquer un tollé en Italie, mais cela montre en tout cas la détermination de Berlusconi à se séparer peu à peu de son club de toujours.

Il se rend compte de l’écart grandissant avec les clubs anglais, en terme de budget et de résonnance sur le plan mondial. Le club lombard va mal financièrement et aussi sportivement depuis le départ de Kakà, toujours pas digéré par des supporters furieux. Les investissements prévus, notamment concernant une rénovation du stade de San Siro, ont été bloqués, faute de moyens. La situation n’est certes pas catastrophique, mais elle éloigne peu à peu du gotha européen. Berlusconi, impressionné par la politique du Real Madrid, aimerait la transposer à son Milan, mais les financements manquent. Il serait dnc prêt à confier le club à d’autres mains, bien plus pourvues, histoire de redorer un blason rossoneri qui commence sérieusement à pâlir.