10 Mars 2012 : Son bilan, les débuts de QSI, le Parc des Princes : les confidences de Sébastien Bazin

Grâce aux montants déboursés et les résultats sportifs depuis leur arrivée, les nouveaux propriétaires qatariens ont vite fait oublier leur prédécesseur au Paris SG. Pour autant, Sébastien Bazin, président de Colony Capital Europe et ancien homme fort du club de la capitale qui vient de vendre ses dernières parts à QSI, considère que son bilan est loin d’être catastrophique. « Il a fallu défendre le club. Il fallait être costaud, notamment pour tenir. Un échec était impossible, même si cela aurait fait plaisir à certains. Enfin, la troisième phase était de mettre le PSG sur une rampe de lancement, de préparer son avenir en renouvelant le contrat des joueurs cadres et de laisser derrière nous un PSG sans aucune dette », a-t-il confié au Parisien.

Pour autant, il reconnaît que les nouveaux patrons de la formation parisienne font de l’excellent travail. « Tout est réfléchi et organisé. Les arrivées de Leonardo, Jean-Claude Blanc, Ancelotti, le staff technique : rien n’est improvisé. L’ambition est définie, communiquée et s’inscrit dans un calendrier. (...) Je suis prêt à parier qu’ils seront champions de France et bientôt champions d’Europe. (...) Les Qatariens ne sont pas là par hasard », a-t-il expliqué, révélant que le rachat était initialement « prévu dans deux ans », mais que « tout s’est accéléré avec leur candidature à la Coupe du monde 2022 ». Toujours concerné par le dossier Parc des Princes, il a martelé qu’il n’était pas envisageable de voir le PSG quitter son nid.

« On travaille énormément pour que le Parc des Princes reste la maison du PSG. Le Parc des Princes sera différent de celui d’aujourd’hui afin qu’il puisse répondre à l’ambition du nouveau PSG avec plus de recettes, plus de capacité, plus de salles réceptives. On travaille sur le dossier avec le Qatar depuis quatre mois. (...) La seule option que je me refuse de travailler, c’est une installation du PSG au Stade de France. (...) Je pense que les Qatariens vont rester au Parc des Princes », a-t-il conclu. Toujours attaché au PSG, Sébastien Bazin entend bien faire respecter l’histoire du club. Y parviendra-t-il maintenant qu’il n’a plus la main ? Seul QSI a la réponse...