5 Novembre 2009 : Un recrutement à 85 M€ pour devenir la risée de l'Europe

Comment peut-on recruter pour près de 85 M€ et affaiblir de manière significative son équipe ? Cette question mérite d’être soulevée et posée directement aux dirigeants du Bayern Munich.

Doté d’une incroyable manne financière, le nouvel entraineur Louis Van Gaal a décidé d’effectuer très tôt son recrutement en s’offrant plusieurs joueurs à des prix bien supérieurs à ceux du marché. Ainsi, Mario Gomez (arrivé de Stuttgart pour 30 M€), Danijel Pranjic (arrivé d’Heerenveen pour 8 M€), Anatoliy Tymoschuk (arrivé du Zenit pour 14 M€), Edson Braafheid (arrivé de Twente pour 2 M€) et Ivica Olic (arrivé de Hambourg pour 4 M€) sont arrivés en Bavière, avec beaucoup d’ambition, mais sans réel vécu dans un grand club européen. Un recrutement déjà très couteux et qui n’inclut pas un éventuel successeur au pilier de la défense du Bayern, Lucio, parti à l’Inter Milan. Contre toute attente, les dirigeants munichois ne vont pas le remplacer et vont se focaliser sur le dossier Ribery, trop occupé à résister aux assauts des plus grands clubs européens. Malgré tout, le Bayern va s’offrir une recrue de choix en la personne d’Arjen Robben, qui débarquera du Real Madrid dans les derniers jours du mercato estival pour près de 25 M€.

Près de deux mois après la fin du marché des transferts, le constat est dramatique pour le Bayern Munich. Quasiment éliminé de la course à la qualification pour les 1/8e de finale de la Champion’s League, seulement sixième de Bundesliga, les jours de l’entraineur hollandais sont déjà comptés. Si les absences de Martin Demichelis et de Mark Van Bommel puis de Franck Ribery et d’Arjen Robben peuvent excuser les performances globales de l’équipe, les failles défensives et l’absence de fond de jeu sont particulièrement inquiétants pour le club le plus puissant d’Allemagne, dont le statut a déjà été mis à mal la saison passée.

Si les successeurs de Luis Van Gaal risquent de se faire de plus en plus pressants dans les prochaines semaines, le mercato hivernal devrait être bien calme, l’équipe étant suffisamment armée pour se redresser dès lors que tous les cadres de l’équipe seront à leur meilleur niveau. Du moins il faut l’espérer...