4 Juin 2008 : Valence : le Barça va-t-il payer le prix fort pour David Silva ?

Valence sait qu’il ne pourra pas retenir ses deux joyaux offensifs la saison prochaine, en l’occurrence l’attaquant David Villa, et le milieu de terrain offensif David Silva (22 ans). Si pour le premier la cause est entendue ne restant plus que la concrétisation de l’intérêt par les nombreux prétendants (Real, Chelsea...), au sujet du second le club espagnol entretient le mystère.

Il y a quelques jours, le directeur technique de Valence CF Juan Sánchez a fait une déclaration équivoque au sujet de l’avenir du jeune international espagnol « C’est un joueur important pour nous, en plus il est sous contrat. Mais au cas où arriverait une offre, on étudiera. Et s’il doit partir, ce sera au prix fort » a-t-il déclaré sur le site internet de VCF.

Convoité par le FC Barcelone dont le nouvel entraîneur Pep Guardiola en a fait l’une des priorités, le club Ché joue la surenchère sur le dossier en espérant réaliser une belle opération financière au pire des cas, et au meilleur de conserver Silva.

Cela dit, le nouvel entraîneur Unai Emery ne fait aucun doute sur le dénouement de l’affaire, c’est la raison pour laquelle il s’est mis à la recherche d’un joueur ayant le même profil. Gaucher, rapide, technique, et pouvant occuper plusieurs postes dans les zones offensives.

Mais, Silva qui s’apprête à disputer l’Euro avec la Roja n’est pas pour autant rassuré. Il craint que la gourmandise de ses dirigeants ne refroidisse finalement les velléités du Barça qui consent un investissement de 20 millions €, alors que Valence table sur 30 à 35 millions € pour ce transfert. Confronté à des difficultés financières, le club Ché compte amortir sa dette avec les indemnités de ces transferts.